Youenn Le Noc, gagnant du Challenge des Lycées Boiron frères 2018

Youenn Le Noc, gagnant du Challenge des Lycées Boiron frères 2018

Youenn Le Noc, 20 ans, élève en BTS hôtellerie-restauration, a choisi après le BTS une orientation CAP pâtisserie en un an par alternance. Ce sera à Paris au Sofitel Arc de Triomphe. Drivé par Olivier Lefèvre, professeur de pâtisserie, le jeune Breton a réalisé un « dessert fruité avec l'apparence d'un fruit, sans gluten ». Son utilisation du blé noir a eu un effet bénéfique puisqu'il s'est classé 1er ex aequo avec Paola Laye. Il nous raconte son parcours.

 

Présente toi en quelques mots. D’où viens-tu ? Ton parcours ?

Je m’appelle Youenn LE NOC, je viens de Quimper en Bretagne. J'ai découvert le métier de l'hôtellerie restauration en faisant un Bac technologique hôtelier (STHR) au lycée Le Paraclet . J'ai voulu poursuivre dans ces domaines en faisant un BTS hôtellerie restauration option B Arts culinaires et de la table afin de parfaire mes connaissances.
 

Qu’est ce qui t’a donné envie de faire le Challenge des lycées Boiron Frères ?

J'ai voulu faire le Challenge des Lycées Boiron Frères pour tester mes connaissances en pâtisserie car par la suite je souhaite après mon BTS me diriger vers l’univers de la pâtisserie.
 

Qu’as-tu pensé de l’atelier dans ton Lycée ?

J'ai bien aimé l'atelier car j'ai pu découvrir l'univers de Jean Thoms Schneider avant la master class.
Grâce a ce Challenge les élèves de Bac Pro Boulangerie Pâtisserie ont pu avoir aussi la chance de travailler au côté d’une pointure de la Pâtisserie et de la Glacerie, de bousculer les modes de fonctionnement et changer leur quotidien.
 

Qu’as-tu pensé de la master class avec le Chef Schneider ?

C'était une journée très riche et intense ! J'ai aimé réfléchir avec le Chef et Paola sur les deux entremets que nous avons ensuite réalisé au cours de cette master class ; comprendre comment le chef imagine ses créations.
 

Une anecdote sur la masterclass et le chef ?

Malgré son exigence, le Chef aime les blagues ce qui a permis de travailler dans une atmosphère détendue.
 

Qu’est-ce que cette expérience t’a apportée ?

Cette expérience m'a permis de m'enrichir en terme de connaissances, mais aussi de découvrir de nouvelles recettes, je n’avais pas eu l’occasion de faire de tels entremets.
Le Chef nous a donné aussi pas mal de trucs et astuces.
 

Si tu devais dire quelques mots à Alain Boiron sur sa démarche de transmission auprès des écoles et des élèves, ce serait quoi ?

Je tiens à remercier Alain Boiron pour sa démarche de transmission car il est important dans nos métiers de la restauration de pouvoir transmettre les savoir-faire aux jeunes générations pour que la gastronomie française puisse continuer de briller dans le monde.
 

On te laisse le mot de la fin ?

Merci à l'équipe de la Fondation Boiron Frères d’avoir mis ce Challenge sur pied et de nous avoir accueillis dans la Drôme mais aussi merci au Chef Jean-Thomas Schneider de nous avoir fait partager son savoir faire et pour ses encouragements pour la suite de notre parcours. Nous ne manquerons pas de le suivre pour le MOF !


L’interview de Paola Laye ici




Avril 2018