Challenge des Lycées Les vergers Boiron 2020

Challenge des Lycées Les vergers Boiron 2020
Deux jeunes talents féminins de la pâtisserie récompensés, dans le cadre de la 3e édition du Challenge des lycées Les vergers Boiron

 

Rendez-vous annuel des jeunes talents de la pâtisserie, la 3e édition du Challenge des lycées Les vergers Boiron vient de désigner deux nouveaux lauréats : le Lycée Hôtelier International de Lille, représenté par Lily-Rose Seux, et le Lycée Jules Le Cesne du Havre représenté par Jeanne Le Sausse.

Ces deux lycées succèdent au Lycée Hôtelier Quercy Périgord, à Souillac représenté par Rèbecca Perez-Galiano, et à l’Ecole Hôtelière du Périgord, à Boulazac, représentée par Théo Jadot, lauréats de la 2e édition en 2018.

Cette distinction offre l’opportunité aux deux étudiantes de participer à une masterclass personnalisée chez Les vergers Boiron avec un chef de renommée  internationale : Jean-Thomas Schneider, MOF 2019, Champion du Monde de Glacerie 2018 et Champion du Monde de Pâtisserie 2017. L’ensemble des élèves des deux lycées ne sont pas en reste puisqu’ils auront également le privilège de prendre part à une journée atelier avec ce même chef, au sein de leur établissement.

 

Des desserts jouant sur les tendances actuelles

 

Les candidats du Challenge des lycées Les vergers Boiron avaient pour mission d’utiliser les purées de fruits surgelées Les vergers Boiron pour la création de recettes sucrées. Ce sont pour leurs desserts audacieux, réunissant originalité, esthétisme et émotion gustative, qu’ont été sélectionnées ces deux étudiantes prometteuses.

Jeanne

“Pour créer ce dessert, je me suis inspirée de voyages que j’ai pu faire, en tentant de rassembler les spécificités de chaque pays : le shortbread rappelle l’Ecosse tandis que les ganaches et la fraîcheur des fruits sont un clin d’oeil à la Guadeloupe. J’ai également surfé sur le 100% fruits (sans sucre ajouté), tendance phare de 2019 et des années à venir.“
Jeanne Le Sausse, Lycée Jules Le Cesne du Havre.

 

Lilly

“En élaborant cette recette j’ai souhaité avant tout répondre à des tendances actuelles : plus de naturel, plus de local, plus de simplicité mais aussi plus de qualité. C’est pourquoi j’ai notamment choisi de travailler avec l’argousier, plante que l’on retrouve dans ma région en baie d’Authie et en baie de Somme. ”
Lily-Rose Seux, Lycée Hôtelier International de Lille.