Grégory Doyen : plus heureux et respectueux !

Grégory Doyen : plus heureux et respectueux !

Un nouveau concept : l’Unnovation

 
Grégory Doyen est diplômé ENSP, ancien collaborateur du Mandarin Oriental, chez Hédiard et Potel & Chabot, consultant international chez GD Sweet Concept et Les vergers Boiron. Lettre ouverte de ses pensées sur le Covid-19.
Chers amis, chers confrères, chers clients,


Comme vous tous, je suis déconcerté par le Covid-19 et son impact sur nos vies, par la souffrance humaine que cette pandémie génère. Je prends ce problème très à cœur, pensant surtout aux plus fragiles, aux plus vulnérables.

 

Au début de la pandémie, je n’ai rien modifié de mes projets, animé par le désir de rencontres et la volonté de transmettre ma passion dans le monde : Chine, Corée du Sud, États-Unis, Grèce, France… J’avais prévu de nombreux nouveaux déplacements : Moldavie, Indonésie, Espagne, Tunisie… Mais le 11 mars dernier, mes clients et moi avons décidé de reporter nos classes, pour ne pas propager involontairement le virus. Il m’a fallu décider très vite d’un lieu de résidence et j’ai regagné ma maison familiale au cœur de la campagne bourguignonne. 

 

Je pense à vous tous, et surtout à vous mes confrères pâtissiers dans le monde entier qui avez dû radicalement réduire vos activités. Désormais, nous réfléchissons tous à d’autres modes de production, de vente, de promotion, une tâche intimidante et inédite.


Certes, nous avons été formés pour toujours être créatifs et nous renouveler. C’est justement ce que nous devons faire : repenser notre métier, nos produits, notre outils de fabrication, nos designs, nos relations à nos clients. C’est donc une formidable occasion de redéfinir notre façon de vivre et travailler à l'avenir : ralentir, produire mieux, plus intelligemment, plus durablement, de manière plus responsable... pour inventer un nouveau monde.

 

Le ciel de Paris et les eaux de Venise sont désormais plus propres, nous devons en tirer des enseignements. Commençons par adopter un rythme alternatif, penser le long terme et moins voyager et polluer. Modifiant nos pâtisseries, en cessant d'importer des fraises fraîches en plein hiver et des oranges en plein été. Faisons confiance à notre imagination, mais aussi gérons de façon plus responsable nos déchets. Arrêtons d’utiliser des exhausteurs de goût, colorants et conservateurs. Proposons à nos clients de meilleurs prix, pour que tout le monde puisse profiter de nos délices et abandonner les pâtisseries industrielles nuisibles. Devenons plus simples : un bon éclair au chocolat ou une simple tarte aux pommes peut nous rendre aussi heureux que des élaborations superflues.

 

Privilégions les ingrédients locaux et les circuits courts. Ajoutons-y quelques autres réalisations uniques, qui se démarqueront avec caractère, pour les fêtes, les anniversaires, les occasions spéciales, en utilisant des produits plus nobles et rares, mais sans gaspillage.
Écoutons nos besoins réels, redéfinissons-nous pour sortir de cette crise, sans nier le passé en changeant nos mentalités et où l’argent ne soit plus au centre de nos ambitions.


Quant à nos master classes, elles doivent évoluer, prendre de formes nouvelles, surtout grâce au digital. Il est temps de réfléchir ensemble à un nouveau concept avec un style de formation différent : mon nouveau mot d’ordre est donc Unnovation, pour inventer l’avenir de la pâtisserie de qualité et repenser notre profession dans toutes ses dimensions. 

 

Parlons, débattons ensemble, sans tabou, de cette nécessaire Unnovation, de notre métier après le Covid-19. Je suis disponible à gdpastry@gmail.com pour tout partager, tout envisager ! Mais surtout, retrouvons la simplicité, le naturel, le plaisir, nos racines ! Je suis ravi et fier que mon premier livre de recettes de pâtisserie voit le jour à la fin de l’été. Je suis impatient de vous le faire découvrir et de notre futur dialogue !
Soyez très prudents et attentionnés les uns envers les autres, faites-vous plaisir, chantez et dansez en cuisine, retrouvez le charme des vrais produits, de la pâtisserie en famille et prenez le temps pour développer vos nouvelles collections. Faites-nous rêver, faites-nous rentrer dans votre monde mes amis pâtissiers ! Nous sortirons meilleurs de cette période, nous le devons aux victimes du virus. Nous nous retrouverons bientôt, transformés et, espérons-le, plus heureux et plus respectueux de notre avenir !

 

 

Juillet 2020