Vos clients veulent manger sain

Vos clients veulent manger sain

Les recommandations alimentaires qui prônent un retour à l’équilibre, aux produits frais et sains se multiplient partout dans le monde. Les vergers Boiron, dont la gamme est « healthy » par nature et depuis toujours, font le point sur cette tendance qui va nécessairement influencer votre métier.

Ne froncez pas les sourcils si un jour on vous demande si vos créations sont « healthy ». La tendance « manger sain » est en plein boum, elle compte déjà des milliers de coachs sur internet et probablement déjà des millions d’adeptes. Sorte de synthèse de toutes les tendances, elle prône de manger des aliments variés, cultivés en proximité avec le minimum d’intrants chimiques, très frais et cuisinés avec le maximum de naturalité.

L’aspiration à manger sain est née suite aux grandes crises sanitaires de la vache folle et de la viande de cheval et se renforce au fil de la publication d’études sérieuses et bien relayées dénonçant les effets néfastes sur notre santé de certaines méthodes de culture ou d’élevage, plus soucieuses de rentabilité que de qualité alimentaire.

Résultat : manger sainement au quotidien est devenu très important tant à la maison qu’à l’extérieur. Les adresses les plus prestigieuses renforcent dans leur cuisine l’utilisation de produits très frais et d’origine précieuse. D’autres voient confortée leur approche d’une cuisine simple, qui sublime le produit presque nu, en limitant l’ajout de matières grasses, de sucres et les cuissons trop lourdes. Même le fast-food a adopté la tendance : on ne compte plus les bars à salades végétariens ou sans gluten, les échoppes de déjeuner proposant des produits diversifiés, équilibrés et goûteux, ou les food-trucks servant des hamburgers bio ou végétariens.

Globalement, les différents courants alimentaires progressent vite et ne peuvent plus être ignorés par les professionnels de la restauration.

Le retour à des modes de culture respectueux
La consommation de produits cultivés dans le respect de l’environnement et des animaux, sans ou avec peu d’intrants phytosanitaires, sans OGM et sans antibiotiques est la demande la plus forte ces dernières années. Ainsi, des savoir-faire ancestraux comme la permaculture, sont redécouverts et se diffusent largement.

Le choix d’une alimentation équilibrée…
Une exigence de plus en plus suivie. Elle consiste à manger scrupuleusement des aliments de chaque famille et à en tirer les nutriments nécessaires : céréales et féculents (glucides, vitamines, minéraux), fruits et légumes (vitamines et minéraux), laitages (protéines, minéraux), viandes, poissons et œufs (protéines, lipides, vitamines, minéraux), matières grasses (lipides), et produits sucrés (glucides).

… diversifiée, de plus en plus experte et plutôt heureuse.
Pour s’assurer des bienfaits de leur alimentation, les consommateurs deviennent curieux, sont de mieux en mieux informés mais ne renoncent pas pour autant à la gourmandise. Manger sain, ce n’est pas se mettre au régime. C’est devenir vigilant tout en gardant le plaisir. Ainsi les consommateurs sont nombreux à identifier les aliments riches en oméga 3 ou en oméga 6 ;  à apprécier les bienfaits et le croquant des multiples graines (tournesol, lin, chia, sésame, pavot) parsemées dans les salades, les laitages et le snacking ou encore à goûter toutes sortes de pain à base de farine d’épeautre, de maïs, de sarrasin…
Des variétés de légumes souvent très anciennes et fort goûteuses apparaissent sur les étals des marchés comme les bulbes de cerfeuil, la capucine tubéreuse, le chou Kale, le pourpier ou les agrumes inédits tels les uglis, cédrats, kumquats frais. Tout est bon pour varier les plaisirs et se réjouir.

Diététique et moins salée
Les complications sanitaires résultant d’une culture intensive ne sont plus des phénomènes marginaux et mal connus. On recense un nombre croissant de personnes sensibles voire intolérantes au gluten ainsi qu’environ 500 millions d’obèses sur la population adulte dans le monde.  
Ainsi le marché des produits sans gluten explose et de manière générale les substituts naturels tels les laits végétaux (de soja, d’amande, de coco, de riz ou d’avoine) commencent à être préférés au lait de vache d’élevage intensif car on en connaît mieux la forte teneur en graisses saturées, la tendance à fixer les toxines et à irriter le système immunitaire.

Les vergers Boiron ont 70 ans… d’avance sur ces questions. Chez Les vergers Boiron, la sécurité sanitaire, l’approvisionnement auprès des meilleurs producteurs, les contrôles phytosanitaires les plus stricts et la garantie de rester au plus près du fruit et du légume frais sont une obsession depuis l’origine. Notre gamme Les vergers Boiron propose une grande diversité de fruits ou de légumes, parfois dans la même famille : fraise des bois ou Mara des bois, orange classique, amère, sanguine… et des fruits moins fréquents et de grande qualité nutritive comme la papaye, le yuzu, la grenade ou la bergamote.

Pour accompagner les professionnels du goût dans cette tendance de fond du « manger sain », nous avons voulu aller encore plus loin : nous avons développé la plus large gamme de produits 100 % au monde. Des purées sans sucres ajoutés*, sans colorant, sans conservateur, sans épaississant, sans OGM et sans gluten. Et un retour à l’essentiel, c’est-à-dire à des produits frais et sains, au goût authentique et intense, aux qualités nutritionnelles et gustatives préservées et constantes toute l’année.

*Contiennent les sucres naturellement présents dans le fruit.