Tout savoir sur l’alimentation végétarienne

Tout savoir sur l’alimentation végétarienne

Le mouvement 0 % viande animale - 100 % végétal prend de plus en plus d’ampleur. Chez vos clients aussi ! Les points essentiels pour ne pas passer à côté.

Les chiffres-clés

 

1 milliard de végétariens dans le monde.
2 à 3 % environ, en France. Les résultats diffèrent d’une étude à l’autre, mais la tendance est bien là. En Europe, la Suède et l’Italie en comptent déjà autour de 10 %, l’Autriche et le Royaume-Uni 9 %. Dans le reste du monde, les Etats-Unis oscillent entre 7 et 13 %, le Canada et le Brésil autour de 8 %, le Japon et la Chine de 4 %.

 

 

Végétarien > végétalien > végane

 

 

 
  • Un semi-végétarien n’exclut que la viande de son régime. Et encore, il s’autorise parfois de la volaille.
  • Un végétarien exclut la viande, les poissons et les fruits de mer de son régime. Il consomme en général encore du lait (lacto-végétarien) ou des œufs (ovo-végétarien).
  • Un végétalien est strict : uniquement des aliments d’origine végétale, jamais animale. Même pas du miel.
  • Un végane a totalement supprimé l’exploitation animale de sa vie, et refuse d’utiliser des vêtements en laine, de posséder un fauteuil en cuir…

Einstein, Carl Lewis et Jude Law en sont

 

Dans l’antiquité, Pythagore et Platon avaient adopté le régime végétarien. De grands génies de l’Histoire aussi, comme Léonard de Vinci ou Albert Einstein. Et de nos jours, les stars végétariennes ne se comptent plus, de Jude Law à Steve Jobs, en passant par David Bowie, Vanessa Paradis ou… Sylvester Stallone ! Même de grands sportifs ont fini par sauter le pas, comme Carl Lewis et Marie-Claude Pietragalla.


5 grands chefs français végétariens

 

Preuve que la tendance touche les plus hautes sphères gastronomiques, un certain nombre de chefs et de restaurants ont récemment pris le tournant du végétarien.
Le célèbre chef Jean Montagard en est un adepte depuis les années 80.
Joël Robuchon a ouvert à Bombay fin 2013 un Atelier 100 % végétarien, pour lui « la cuisine des 10 prochaines années ».
Alain Ducasse a retiré en 2014 la viande rouge de son menu du Plaza Athénée.
Michel Roth propose à l’Espadon (au Ritz à Paris), de plus en plus de plats végétariens.
Alain Passard, à l’Arpège, est connu pour avoir remis les légumes au centre de ses menus (même s’il sert toujours gibier, volailles, poissons et homards).
 

Peut-on vraiment se passer de protéines animales ?

 

C’est la question qu’on pose le plus fréquemment aux végétariens. Normal, les viandes et poissons contiennent beaucoup plus de protéines que les fruits et légumes. Mais ces derniers peuvent parfaitement répondre aux besoins nutritionnels d’un individu, même sportif. Seule condition : bien varier son alimentation, et faire en sorte de couvrir les besoins en calories (les fruits et légumes en sont pauvres). Parmi les végétaux les plus riches en protéines ET en calories : l’avoine, le seigle, les lentilles, les pois cassés, les fèves et bien sûr… le tofu !
 

Un repas végétarien équilibré, ce n’est pas compliqué !

 

Il suffit de mixer trois types d’aliments, en bonnes quantités :

  • Des céréales, pommes de terre et légumes secs (haricots, pois chiches, lentilles, soja) pour les protéines (à compléter avec des œufs si on s’y autorise).
  • Des produits laitiers pour le calcium, agrémentés d’amandes, de noix, de cresson et de persil.
  • Des fruits et légumes cinq fois par jour, pour les fibres et les vitamines. Les produits Les vergers Boiron, permettant de retrouver toutes les propriétés des fruits et légumes frais, s’inscrivent parfaitement dans cette catégorie.

Pour éviter toute carence, on prendra soin aussi d’ajouter :

  • Des huiles de tournesol, maïs, colza ou soja pour les acides gras essentiels.
  • Des lentilles, du persil, du gingembre, des dattes ou des noix pour le fer (en même temps que des agrumes ou des kiwis, qui aident à l’absorber grâce à la vitamine C).

 

La cuisine végétarienne est (bien plus) savoureuse

 

 

En supprimant la viande et les poissons, donc beaucoup de graisses saturées, le végétarisme allège les plats et sublime la saveur des autres aliments. Surtout, il remet les végétaux, considérés souvent comme de simples « garnitures », au centre de l’assiette. Et se force à être bien plus variée et originale. Quand avez-vous mangé de l’arrow-root, du seitan, du butternut, de la grenade ou du kalamansi pour la dernière fois ?

Retrouvez des idées de recettes à base de fruits et légumes sur le site Les vergers Boiron.
 

10 restaurants à ne pas manquer dans le monde

 

Le Grenier de Notre-dame, à Paris
The Gate, à Londres
Arancia Blu, à Rome
Le Cookies Cream, à Berlin
Angelica Kitchen, à New York
Le Millenium, à San Francisco
Vegan vegan, à Rio de Janeiro
Le Pure Veggie House, à Hong Kong
Bon Taito-Ku, à Tokyo
The Farm, à Manille


 

Octobre 2015