Paul Bocuse : Un héritage culinaire commun

Paul Bocuse : Un héritage culinaire commun

"Monsieur Paul" nous a quitté ce samedi 20 janvier 2018, à l’âge de 91 ans ... le monde de la gastronomie est en deuil.
Issu de la région lyonnaise et d’une famille de cuisiniers, il a su conserver et transmettre son amour pour la gastronomie à travers les années ; pour preuves les nombreuses distinctions et récompenses de son implication.
Le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France lui est décerné en 1961.
Le concours professionnel Bocuse d’Or voit le jour en 1987, avec comme objectif : récompenser les chefs prometteurs à travers un grand évènement médiatique.
A partir de 1994 il commence à ouvrir ses brasseries aux quatre coins de la France.
Également connu comme "Cuisinier du siècle" ou même "Pape de la cuisine" c’est avant tout un symbole culinaire qui s’est éteint, mais son nom restera dans les esprits de tous. Le Chef trois étoiles au Guide Michelin depuis 1965 a su développer son activité au-delà des frontières françaises.
La formation des jeunes prestiges par l’Institut Paul Bocuse de renommée internationale garantit l’excellence à la française sur 6 campus dans le monde.
"Nous sommes des manuels, notre métier s’apprend, c’est un métier de compagnonnage que nous avons le devoir de transmettre. Soutenir les jeunes, les accompagner et les aider à révéler leurs talents."
En 2004, la fondation Paul Bocuse est créée afin de maintenir des valeurs et un savoir-faire au profit du patrimoine culinaire.
Celui qui a marqué l’histoire de la cuisine moderne nous a offert son héritage : la transmission du savoir, la cuisine au goût du jour, la fierté, l’excellence et l’amour.