Les vergers Boiron lance une nouvelle tranche de travaux sur le site de production

Les vergers Boiron lance une nouvelle tranche de travaux sur le site de production

Objectif : accompagner la croissance de l’entreprise et le bien-être des salariés

Référence mondiale des purées et coulis de fruits surgelés depuis plus de 40 ans, nous entamons de nouveaux travaux d’agrandissement sur le site de Valence (Drôme).
Organisé en deux phases, ce chantier s’étendra de mars 2018 à 2019 pour un montant global de 2,5 millions d’euros.

Création de nouveaux espaces de vie et de travail
Installés en plein cœur de la Drôme sur un site de 6 hectares regroupant le siège social et l’outil de production, nous poursuivons notre expansion à travers deux nouvelles phases de travaux démarrant début mars.

En premier lieu, des travaux de restructuration des locaux actuels doivent permettre d’en améliorer l’isolation thermique et phonique afin d’offrir davantage de confort aux 140 employés du site.
La 2ème phase de travaux visera à accompagner la croissance de l’entreprise et de ses effectifs via la construction de nouveaux espaces de vie et de travail sur une surface de plus de 1000 m2 . Cette extension de la zone administrative située au sud du site répondra également à la volonté de s’adapter aux évolutions des modes de travail, plus favorables aux espaces collaboratifs. La création de salles de visio-conférences est également prévue afin de permettre une structuration plus adaptée à l’organisation internationale de l’entreprise.
Dans le respect des engagements que nous nous imposons en termes de qualité de vie au travail, ces nouveaux espaces de travail bénéficieront tous de la lumière du jour. Par ailleurs, l’entreprise s’enrichit de nouveaux lieux de convivialité parmi lesquels une salle de gym et un espace babyfoot.

Une suite logique aux travaux d’agrandissement de l’usine
Bouclé en 2017, un premier projet d’agrandissement a ajouté une surface d’environ 4000 m2 au site industriel de Châteauneuf-sur-Isère. Cet investissement de 15 millions d’euros a permis d’accroître nos capacités de production afin de faire face aux besoins du marché, notamment à l’export où nous réalisons 80% de notre chiffre d’affaires.






Mars 2018